CR du voyage en Irlande du 13 au 21 mai 2016

 

IrlandeIrlande0

Irlande01

Jour 1 (vendredi 13 mai) – Le Mans – Roscoff – rédigé par FrédoIrlande02

Je ne m’attarderai que sur quelques lignes pour laisser libre récit à mes co-auteurs sur notre séjour.

 

J’avais ce désir de connaître ce pays depuis de nombreuses années ! Ils l’ont fait !
Un séjour organisé par Jacky L., Jean-François, Jean-Yves, Tonio merci à eux !
48 personnes/25 motos/ 1 camion assistance prêté par Alain et conduit par Christian D. (et heureusement que nous avions le véhicule ! Indispensable pour de grands trajets, il a bien été sollicité !)

Irlande03Le jour J étant arrivé, le rendez-vous est donné à Auchan – Zone Nord – plein des estomacs et des motos faits, paquetage optimisé pour 9 jours et cela n’as pas été simple ! Quel climat allons-nous rencontrer avec bravoure ? chaud/froid – pluie/soleil ? Il faut tout emporter et penser à tout ! C’est toujours compliqué et surtout pour une fille ! Après de brèves recommandations et la formation des 3 groupes effectuée, la chevauché fougueuse s’élance pour rejoindre notre nouveau point de rendez-vous sur CHERBOURG.

Irlande04Pour rappel, info de dernière minute de l’agence, le bateau que nous devions prendre à ROSCOFF est avarié ! Solution trouvée : départ de Cherbourg mais pas de cabines, voyage dans des fauteuils. Pas d’importance, nous sommes de grands voyageurs et le principal c’est de rejoindre la côte irlandaise.
Quelques gouttes d’eau sans gravité et après le défilement des kilomètres nous arrivons sans soucis à CHERBOURG. Là, nous attendent la sœur de Martial et le « bof » pour une escorte dans le centre-ville où nous prenons un verre pour ensuite nous accompagner à l’embarquement.

Irlande05Le bateau nous attend, nous rentrons par petits groupes et motos harnachées nous prenons place, dans une salle nous étant réservée, avec de beaux fauteuils, royal mieux que dans l’avion ! Le dîner englouti avec quelques bières et plusieurs verres de vin, nous prîmes un petit comprimé pour essayer de passer quelques heures dans les bras de Morphée.Irlande06 Le réveil de chacun fut un récit, afin de raconter à sa façon sa nuit ! Après une petite toilette et vêtements changés, nous prenons rendez-vous pour le petit-déjeuner fort sympathique. Il est temps, ensuite, de rassembler nos affaires puisque nous apercevons déjà la côte Irlandaise. Chacun peut débarquer, tout s’est bien passé !

 Irlande07

 

Jour 2 (samedi 14 mai) – Rosslare – Killarney – rédigé par Jean-Luc

 

Après une nuit que l’on aurait espéré plus confortable, nous débarquons à 13 h pétante a ROSSLARE à la place de CORK.

Irlande08Dès les premiers mètres, tout le monde à gauche, puis quelques centaines de mètres, et nous nous arrêtons pour le 1er apéro sarthois (rillettes obligent), puis au « Culletons bar » voisin afin d’y déguster les premiers sandwichs et gouter la première GUINESS du périple.

Irlande09Nous reprenons les motos, et après quelques kilomètres, l’appréhension de la conduite à gauche s’estompe, et le plaisir de rouler reprend ses droits. Très vite, nous découvrons de très belles maisons avec des parcs très bien entretenus qui bordent la route. Les villes et les villages que nous traversons, sont également très « clean ».

Le road book est mis de côté, puisqu’ayant débarqué plus loin que prévu, nous prenons la route la plus directe pour rallier KILLARNEY. Nous traversons WATERFORD, puis peu avant DUNGARVAN nous empruntons la N72 (ça nous rappelle quelque chose). Peu à peu, nous découvrons également l’état des routes Irlandaises : les amortisseurs vont être mis à rude épreuve ! Des trois groupes initialement prévus, nous n’en formons désormais plus qu’un.

Irlande10Nous arrivons à KILLARNEY sans encombre, et nous nous installons à l’hôtel Holiday Inn. Et là, premier incident : la moto de Jean-Marc se retrouve à terre sans explication. Quelques égratignures sur la moto et sur la voiture d’à côté. Rien de méchant, mais un épisode jamais agréable.

Après une bonne douche, nous nous retrouvons autour du dîner. Ensuite, quelques courageux vont découvrir les Pubs environnants, puis chacun regagne sa chambre. Et là, bonheur suprême… Un vrai lit… Quel pied !!!

 Irlande11


Jour 3 (dimanche 15 mai)
– Boucle de killarney – rédigé par Jean-Yves & Jo

Irlande12Après une nuit de repos bien mérité dans un hébergement confortable (le Holliday Inn), nous avons repris des forces avec un petit déjeuner irlandais. Le départ fut donné à 10h pour un run vers Kenmare. Le site « Ladies view », où nous avons pu apprécier les bords des lacs de Killarney, est un point de vue panoramique en référence à la reine Victoria.

Irlande13Ceci nous emmène au déjeuner à Waterville, petite ville irlandaise du comté de Kerry. Après un apéritif sarthois au cul du camion, nous nous sommes attaqués à notre frugal pique-nique préparé par le personnel de l’hôtel ; s’en est suivie une pause-café sur une terrasse faisant face à la mer et à la statue de Charlot qui fit la joie de bon nombre d’entre nous pour une photo souvenir.

Irlande14Nos bikers (bikeuses) reprirent la route en direction de Glenbeigh afin d’abreuver certaines montures puis nous filons vers Caragh Bridge, Shanacashel et Killorghin.

Irlande15Notre périple nous fit découvrir des paysages magnifiques, de somptueuses demeures typiques, quelques habitations aux toits de chaume, des collines verdoyantes ainsi que des tourbières.

En fin de soirée, nos montures nous ramènent à Killarney pour le dîner après lequel une escapade en direction du centre-ville nous permet de découvrir ces pubs animés de musique, de chants irlandais et de… Guiness.

Une belle première journée qui laisse présager un très bon séjour.
Irlande16

 

Jour 4 (lundi 16 mai) – Killarney – Galway (212 km) – rédigé par Valérie V.

Après notre deuxième nuit à l’hôtel Holiday Inn, le départ est fixé à 8h45. Le temps est couvert, il fait 13,5°C. La sortie de Killarney est difficile, nous sommes dans les embouteillages. Et oui, les Irlandais vont travailler. Cela nous laisse le temps de contempler cette jolie ville, bien typique et de remarquer que les collégiens sont tous vêtus d’un même uniforme, comme si le temps semblait s’être arrêté.

Irlande17Le voyage vers Tarbert, nous permet de longer des champs de tourbe. Nous arrivons bien comme prévu avant 10h30 pour prendre le ferry. Les motos rangées, nous traversons l’estuaire de Shannon de Tarbert à Killimer. Nous débarquons à 11h et reprenons la route. Malgré une préparation minutieuse, Jean François a recours à la carte routière, cela sera la seule fois. Respect !

Irlande18Sur la suite du parcours, plusieurs petits incidents surviennent, histoire de pimenter un peu le voyage. Gérard a un problème avec son tableau de bord, mais rien de grave. Didier, lors d’un redémarrage ne peut s’empêcher de rouler à droite malgré l’insistance des klaxons de ses copains. Enfin, 2ème arrêt, Valérie R. a perdu son cache d’appareil photo qui s’est propulsé sur Eliane. En attente en bord de route, Frédo en profite pour amuser le groupe avec le porte-voix.

Irlande19Après avoir traversé Spanish Point, Milltown Malbay et Lahinch, nous suivons la côte et arrivons aux falaises de Mohair, sous un superbe soleil. Nous longeons à pied les falaises et contemplons la vue sur l’océan, le paysage est grandiose.

Après discussion la pause déjeuner se fait à Doolin, sur la terrasse d’un bar au bord d’un ruisseau. Sur le parking, un homme nous distribue des flyers pour un Harley Custom Bike Show en septembre. Il est 15h, nous prenons notre traditionnel apéro : vins et toasts de rillettes et mangeons nos sandwichs. Il fait très chaud, c’est super agréable. Qui a dit qu’en Irlande, il ne fait pas beau ?

Irlande20Nous reprenons notre run entre Doolin et Galway sur des routes très sinueuses, à travers des paysages très contrastés, monts désertiques ou très arborés, de grands pâturages avec des vaches. Nous sommes surpris en bord de route par des moutons aux couleurs de leur propriétaire. Réel dépaysement !

Arrivés à Galway à 17h50, nous prenons possession de notre chambre dans l’hôtel Clayton, pour un petit repos avant le dîner. Le soir, direction Galway city, en bus de ville pour une balade nocturne.

Irlande21Plusieurs groupes se forment et se retrouvent dans des pubs. Didier se fait encore remarquer en dansant tout seul sous l’œil amusé des Irlandais. Dans les rues, nous sommes surpris de voir des filles très peu vêtues, perchées sur de très hauts talons. Le retour à l’hôtel initialement prévu en bus, se fera pour certains d’entre nous en Taxi. Sympa, le chauffeur, accepte de nous monter à 11 dans une voiture de 8 places !

II est temps d’aller se reposer, une longue journée nous attend le lendemain !

Irlande22 

 

Jour 5 (mardi 17 mai) –Tour du Connemara – rédigé par Virginie P.

Irlande23Notre départ de Galway le 17 mai commence par un choc frontal contre une porte pour Claudette !!! Grosse bosse au niveau du front !!! Très impressionnant… Claudette montera dans le camion auprès de Christian le temps que cette jolie bosse se résorbe ; nous quittons donc Galway comme prévu vers 9h pour nous rendre à Clifden.

Irlande24Le temps ce mardi n’était pas en notre faveur, énormément de pluie !!! Nous avons donc découvert les lacs du Connemara, les champs d’exploitation de tourbe, les élevages de moutons dont certains peu sauvages faisaient leur sieste sur le bord des routes bordées de murets, l’abbaye de Kylemore, le tout sous la grisaille irlandaise.

Irlande25La chaussée glissante a provoqué quelques chutes de plusieurs motos, bien heureusement à l’arrêt : Gégé & Fanfan, Jean-Jacques & Marie-Cécile et Joël & Virginie ont couché leur joujou !!! Ça frime en roulant mais pour redresser les motos que des petits bras, heureusement que les gentils bikers sont là 😀😀
Après cette journée bien humide, retour à 19h à l’hôtel, avec un accueil plus que sympathique de la responsable.

Irlande26Nous avons fini la soirée au Pub en face de l’hôtel qui était autrefois la gare de Clifden, ne perdons pas les bonnes habitudes !!! Bernard et Jean-Marc ce sont mis à la Guitare, Jacky nous a chanté du Johnny et la soirée s’est terminée par une partie de Madison endiablée.Irlande27


Jour 6 (mercredi 18 mai)
– Clifden – Dublin – rédigé par Stéphane L.

Irlande28Nous quittons l’hôtel Clifden Station House vers 8h30 et parcourons environ 15 minutes de trajet en direction de Ballyconneely. Visite du fumoir « Connemara Smokehouse ». De nombreux commentaires très enrichissants par un expatrié Montpelliérain autour du saumon, en passant de la préparation au conditionnement.Irlande29

Après dégustation et quelques achats, nous avons repris la route en direction de Dublin.

Pause déjeuner à Tullamore et surprise au menu du Kelly’ s bar : sandwichs carrés en place des triangles…Irlande30

Quelques photos derrière les tonneaux annonçaient la visite commentée par Pamela de la distillerie de whisky de Tullamore Dew. Irlande31

Après une dégustation de 3 whisky, nous sommes repartis pour rejoindre le Camdem Court Hotel à Dublin. Malgré une circulation dense, le convoi arrive au complet…

Puis pour clore la soirée et comme chaque soir après le repas, un petit détour au Pub voisin, pour y savourer une ou plusieurs bonnes bières.

Irlande32

 

Jour 7 (jeudi 19 mai) – Dublin – rédigé par Fabienne D.

Ce jeudi 19 mai est une journée libre à Dublin. Un peu de repos…Irlande33

10h : Nous avons prévu une visite de la concession HD à Dublin. Organisation des départs en taxis sous une pluie battante. Certains sont plus serrés que d’autres !!!

Irlande34À la concession, chacun fait ses petits achats, T-shirts, écussons et pins d’Irlande. Grosse journée de chiffre d’affaires !!!
Il y a des embouteillages dans les cabines d’essayage pour les filles !!!

Irlande35

Retour en tramway fin de matinée direction Temple Bar. À la station Abbey Street le groupe s’est éclaté.

Irlande36
Notre groupe décide de visiter le 2ème magasin HD dans Temple Bar, mais nous sommes un peu déçus.
Nous prenons la rue des Champs Elysés de Dublin « O Connel Street ».

Notre estomac nous appelle et allons déjeuner. Dégustation des Fishs and Chips !!!
Ensuite, visite du magasin Arnotts (notre Galeries Lafayette Irlandais), puis arrêt obligatoire chez Magnum !!!

 Irlande37       Irlande38       Irlande39      

Dublin est une ville très jeune, dynamique et vivante, en opposition avec son esprit très austère.

Irlande40Nous décidons de prendre le bus impérial pour la découverte de la ville. Cela nous permet de nous poser un peu ! Visite très agréable et enrichissante. Visite du quartier où se situe l’usine Guiness ! Une institution pour l’Irlande.
Mauvais calculs de notre part pour l’heure du retour : résultat, nous sommes arrivés en retard, et nous sommes faits un « peu » remarquer par le groupe qui étaient à table. L’hôtel attendait que nous soyons arrivés pour servir l’apéro !!!
Apéro tant attendu puisque nous étions à la fin de notre superbe séjour et une présentation des remerciements auprès de l’équipe organisatrice, Jacky et Jean-François, était prévue.

Irlande41

 

Après le repas, décision de monter une moto dans le camion, puisque son conducteur rencontrait des problèmes intestinaux !!! Les Immodium et le régime banane/riz n’y faisaient pas encore beaucoup d’effet !

Fin de la soirée. Beaucoup décidèrent de rentrer se coucher, quand une équipe d’irréductibles partirent braver les Pubs de Dublin.Irlande42



Jour 8 (vendredi 20 mai) – Dublin – Rosselare – rédigé par Valérie B.

Départ de l’hôtel CAMDEN de Dublin, aujourd’hui nous faisons route vers Rosslare notre point d’embarquement, en longeant la côte Est de l’Irlande.

Irlande439h – Nous sommes tous en ordre de marche, le départ va être donné… Geneviève s’inquiète de savoir à qui appartient le téléphone qu’elle a récupéré dans le parking… Oups la boulette !!!… C’est celui du gardien de l’hôtel… petit jogging matinal pour le rendre à son propriétaire. Nous quittons Dublin sans encombre le convoi s’étale un peu, mais R.A.S nous ne laissons personne en chemin.
9h30 – Nous voici sur l’autoroute, nous roulons à belle allure jusqu’à la crevaison de Gérard et Geneviève… heureusement nos G.O. avaient anticipé cette éventualité et la réparation n’a pris qu’une vingtaine de minutes.
C’est ensuite le tour de Martial d’avoir « un petit problème »… non pas mécanique… mais d’essence… Tout le monde sait que la conduite de Martial n’est pas des plus « sobre »… mais elle est nécessaire pour assurer le bon déroulement de notre trajet à tous… alors Merci les G.O. le petit jerrycan « au cas où » fut le bienvenu.
Pendant ce temps, le reste du convoi a continué sa route et fait halte à Ferns pour le ravitaillement en essence.

Irlande44Irlande4510h30 – C’est lors de cet arrêt que notre trésorier préféré… j’ai nommé Jacky, semble s’être « endormi » sur sa moto. Il s’est doucement couché sur le bitume avec Claudette, cassant l’extrémité de sa poignée d’embrayage, heureusement pas d’incidence pour le passage des vitesses.

Christine notre « pharmacienne ambulante » profite de cette pause carburant pour faire une distribution de médicaments, afin de soulager les maux de ventre des uns et des autres…

12h30 – Apéro improvisé sur le parking du Culletons bar avec nos traditionnelles tartines de Rillette.

Irlande46
Nous profitons de cette occasion pour faire une Standing ovation à Christian, notre dévoué chauffeur, ainsi qu’à Irlande47Babette et Alain pour leur prêt du véhicule d’assistance (il faut bien dire que sans eux, le voyage aurait été plutôt compliqué…).

Le Culletons bar nous accueille pour notre dernier repas sur le territoire Irlandais … et nos derniers petits sandwichs triangulaires au pain de mie… je peux dire que c’est avec plaisir que nous retrouverons nos fameuses baguettes… !!!

15h30 – l’Oscar Wilde est à quai, nous embarquons à bord et prenons possession de nos cabines.Irlande48

16h – Départ pour la France, nous nous retrouvons tous dans les salons pour Irlande49prendre un verre, mais déjà le mal de mer se fait sentir pour certains… Nous les repérons à leur regard fixe et à la blancheur de leur visage… Il est vrai que le bateau tangue un peu, et en tout cas, beaucoup plus qu’à l’aller…

Il va falloir prendre notre mal en patience car c’est une traversée de 15h00 qui nous attend…. Mais heureusement, cette fois, nous avons les cabines pour nous reposer !!!

Irlande50

 

Jour 9 (samedi 21 mai) – Rosslare – Le Mans – rédigé par Jean-François

Débarquement à Roscoff comme prévu et à l’heure après une traversée plus calme sur la fin qu’au début. Nous reprenons donc la route en direction de Saint Brieuc, Rennes, Laval et Le Mans.

Irlande51
Le Road Captain que je suis a prévu un arrêt à St Brieuc pour le déjeuner du midi mais n’avait pas fait de réservation Irlande52particulière (un resto est toujours facile à trouver dans les centres commerciaux que nous avons à l’entrée de nos villes, mais aujourd’hui, c’est samedi, et cela risque d’être un peu plus compliqué). En en discutant avec Martial, celui-ci nous Irlande53indique connaître quelqu’un au Buffalo Grill de St Brieuc et nous propose donc de le contacter pour voir s’il peut nous recevoir.
Irlande54C’est chose faite immédiatement et on peut dire que ce Martial a le chic pour répondre toujours présent lorsque l’on a besoin d’aide. Tout au long du voyage il aura été attentif à se proposer lorsqu’il sent qu’il peut être utile à quelqu’un ou à quelque chose. Un grand merci à lui !

Irlande55Chemin faisant, on apprend qu’il y a pénurie de carburant sur Laval et peut être Le Mans. Donc par précaution nous faisons le plein de toutes les motos le plus tard possible pour ne pas être à court avant d’avoir rejoint nos domiciles respectifs.

Puis on distribue les saumons que la plupart d’entre nous ont acheté à la « CONNEMARA SMOKE HOUSE » et qui ont été gardés précieusement au frais dans le véhicule d’assistance aux bons soins de notre fidèle et dévoué Christian. Qu’il soit lui aussi ici remercié pour tant de dévouement envers ses co-équipiers.
Ce beau voyage se termine un peu dans la précipitation à cause de la forte menace d’orage qui plane sur nos têtes mais chacun gardera le souvenir d’un voyage que tous ont apprécié.

Pour le Road Captain que je suis, c’est le plaisir et la satisfaction de tous qui est la plus belle récompense et là je pense que le pari a été gagné ! Mais je tiens surtout à dire ici qu’il y a eu toute une équipe pour préparer et mettre au point ce voyage plusieurs mois à l’avance et je tiens à remercier :

Jacky Lebouc, Jean-Yves MANZANO, Joël POURCEAU, Jean-Luc ROBERT et Antonio VILCHEZ – ces deux derniers n’ayant pu réaliser le voyage pour raisons de santé.

Irlande56

Merci aussi à Jean Marc HITA qui a toujours eu un œil attentif à la sécurité de tous.

Irlande57

Enfin, nous aurons tous une pensée particulière et devons le remercier pour avoir tout concentré sur lui. Je parle de Gérard T. qui a cumulé les ennuis techniques sans toutefois perdre sa bonne humeur. En tous cas, cela aura fait la démonstration qu’un véhicule d’assistance est bien utile en pareilles circonstances.

Par ailleurs, et même si l’organisation est une chose importante, ce qui fait la réussite d’un voyage tel que celui-ci c’est aussi l’ensemble du groupe qui s’est toujours montré de bonne humeur, joyeux, discipliné par rapport à l’organisation. Il n’y a eu aucune fausse note dans les comportements et l’esprit de camaraderie ainsi que de bonne entente a toujours été présent. De ce fait et pour cela, en plus des beaux paysages, ce voyage a été magnifique à mes yeux !

Le Chapter ainsi enthousiaste est donc prêt à repartir vers de nouveaux horizons. On a parlé d’Ecosse, c’est une suite logique.